Spécialiste Gros Oeuvres

Généralités

Le gros œuvre d’un ouvrage consiste en la construction de son ossature.

L’ ouvrage renseigne éventuellement sur l’objet final, et œuvre sur la manière d’y parvenir, son exécution.On dit mettre en œuvre, c’est-à-dire employer quelque matière, lui donner une forme, et la mettre en place.

D’autre part, on dit hors-œuvre lorsqu’on prend les mesures de quelque partie de dehors en dehors, comme d’un pavillon. Dans-œuvre, lorsqu’on prend les mesures de quelque partie eu dedans, comme d’une chambre; Sous-œuvre se dit d’un bâtiment qu’on soutient par des chevalements et dont on reconstruit les fondements; c’est le reprendre en sous-œuvre.

On distingue également les gros et les menus ou légers ouvrages: Les gros ouvrages sont ceux qui sont faits en pierres, en moellons ou en briques ; les légers ouvrages sont ceux qui sont faits avec le plâtre: le plâtre seul, ou le plâtre avec la latte; ainsi sont faits les crépis, enduits et tuyaux de cheminées, les aires de planchers, les plafonds, les hourdages et ravalements de cloisons et pans de bois, les corniches, entablements, moulures, plinthes, bandeaux, toutes saillies, et enfin, les divers scellements, etc.

Mise en œuvre

Le gros œuvre débute dès la réception des fondations en terrassement profond, pieux, puits, cuvelage. Les fondations superficielles qui ne font pas appel à des techniques particulières sont construites par les équipes de gros œuvre.

Pour donner ses formes à un ouvrage de béton armé, les équipes de gros œuvre utilisent des coffrages dans lesquels ils mettent en place les armatures puis coulent le béton.

Des grues sont utilisées pour positionner les éléments des structures béton préfabriqué ou métalliques, déplacer les outils de coffrage, et pour approvisionner les zones du chantier en matériaux. Pour respecter une enveloppe économique, un chantier doit optimiser son planning, ses outils et ses dépenses de personnel.

Caractéristiques

Cette ossature se fait le plus souvent pour les petites superstructures en pierre, en bois, en terre cuite ou crue, en parpaing. Pour les structures plus importantes, elle se fait en béton armé qui peut être enterré et qui est un matériau très répandu en Europe.

Une structure comportant de grandes portées pourra comporter des éléments de béton précontraint, on augmente ainsi la légèreté du bâtiment par rapport au béton non précontraint en ayant la résistance et la solidité qui sont requises. Les superstructures importantes se font aussi en charpente métal ou bois lamellé-collé, deux structures plus légères que le béton, et qui sont aussi très utilisées.

La tenue au feu, qui est un des éléments de choix de structure, est dans l’ordre de sécurité croissante: le métal, le bois, le béton.

L’ossature des ouvrages est calculée pour effectuer la descente des charges reçue par l’ouvrage.

Mise en œuvre

Le gros œuvre débute dès la réception des fondations en terrassement profond, pieux, puits, cuvelage. Les fondations superficielles qui ne font pas appel à des techniques particulières sont construites par les équipes de gros œuvre.

Pour donner ses formes à un ouvrage de béton armé, les équipes de gros œuvre utilisent des coffrages dans lesquels ils mettent en place les armatures puis coulent le béton.

Des grues sont utilisées pour positionner les éléments des structures béton préfabriqué ou métalliques, déplacer les outils de coffrage, et pour approvisionner les zones du chantier en matériaux. Pour respecter une enveloppe économique, un chantier doit optimiser son planning, ses outils et ses dépenses de personnel.

Types d'ouvrage

L’ossature des ouvrages se décompose généralement :

  • en éléments verticaux :
    • voiles (terme technique pour les murs béton mince),
    • poteaux béton ou métal ou mixtes pour les bâtiments,
    • piles pour les ponts,
  • en éléments horizontaux :
    • poutres,
    • dalles planchers, paliers, balcons, terrasses pour les bâtiments
    • tabliers pour les ponts.
  • en éléments à surface oblique :
    • voûtes
    • les coques (béton projeté) non décomposables en portions de plan, à la fois murs et toit.
    • les enveloppes en structures tendues.